Lors d’une fracture osseuse, un plâtre est généralement moulé autour du membre fracturé pour l’immobiliser pendant la guérison. Toutefois, dans certains cas, il peut exister des alternatives plus pratiques que le plâtre pour traiter les fractures osseuses. Des solutions sur mesure pour les fractures existent en cliniques orthopédiques. Voici un survol des avantages des appareils orthopédiques et des services offerts chez des orthésistes à Montréal et à Sherbrooke.

Après une fracture osseuse, que faire ?

Les fractures ne sont pas toujours aussi faciles à identifier qu’on pourrait croire. Outre le symptôme principal de la douleur, qui varie beaucoup selon l’individu, on peut identifier une fracture par un gonflement, une contusion, un hématome grossissant, un os disloqué, un membre déformé ou déplacé, un membre engourdi, ou l’impossibilité de bouger le membre touché.

Les traitements de la majorité des fractures ont comme objectif de réduire la douleur et d’immobiliser complètement l’os touché, d’où l’utilisation fréquente du plâtre pour une fracture osseuse. Dans les cas les plus graves, une chirurgie peut être nécessaire, suivie de séances de rééducation en clinique orthopédique pour retrouver le fonctionnement normal des articulations.

Comme une grande partie des fractures sont occasionnées par des chutes et des accidents, il est difficile ici de parler de techniques de prévention autre que le port d’équipement de protection lors de la pratique de sports dangereux, ou d’appareils orthopédiques si une blessure est déjà survenue dans le passé.

Le plâtre, avantages et inconvénients.

Le plâtre est le traitement traditionnel des fractures osseuses en clinique orthopédique. Il a longtemps été le plus avantageux, dû à sa facilité d’exécution et son faible coût. De plus, la plupart des gens auront une bonne tolérance au plâtre, et les allergies sont très rares. Finalement, la nature externe du traitement d’immobilisation réduit le risque infectieux et présente un résultat plus esthétique par rapport à un traitement chirurgical.

Toutefois, il reste que cette technique présente de sérieux inconvénients. L’inconfort dû à l’immobilisation d’articulations adjacente peut être grand, surtout chez les personnes âgées. C’est aussi une technique relativement imprécise qui peut laisser se produire des déplacements sous le plâtre, en plus d’occasionner une certaine érosion de la peau et de rendre difficile la surveillance radiologique du progrès du membre.

Les autres solutions

Quelques alternatives au plâtre pour le traitement de fractures osseuses se sont développées dans les dernières années au sein de laboratoires orthopédiques. Les bandes en résine, qui sont plus coûteuses, durcissent plus vite que le plâtre et sont résistantes à l’eau. Toutefois, même si le matériaux change, le principe d’immobilisation total du membre touché reste le même.

L’alternative offerte par les orthésistes de Montréal et de Sherbrooke permet une réadaptation plus rapide. Une grande variété d’appareils orthopédiques sont disponibles pour différentes blessures : les bottes de marche sont par exemple utilisées pour stabiliser le pied et la cheville tout en permettant la marche, alors que les orthèses pour le genou permettent d’ajuster l’amplitude de mouvement. Aujourd’hui, il est même possible d’obtenir à Sherbrooke des orthèses faites sur mesure par technologie de modélisation et d’impression 3D en laboratoire orthopédique, pour un confort incomparable et une efficacité optimale.

Il est très important, dans tous les cas de blessure, de s’équiper de la bonne orthèse pour se soigner.
Chez Laboratoire EVO, nos experts diplômés de la clinique d’orthésistes de Sherbrooke vous conseillent pour trouver la meilleure orthèse pour une guérison totale.